Just another WordPress.com site

Le cinabre

Le cinabre est un minéral composé de sulfure de mercure de formule HgS.
Il a été décrit pour la première fois par Théophraste en 315 av. J.-C.
Le cinabre est le minerai de mercure le plus répandu et donc exploité, il a était utilisé soit comme pigment dans le cas ou on l’extrait pure soit comme source de mercure après décomposition thermique.
Le cinabre contient environ 86,2 % de mercure qu’on extrait par grillage du minerai.
Pour obtenir du mercure liquide on cuit le minerai pulvérulent dans un four à la température de 700°C avec injection d’air, ce qui produit la séparation du mercure avec émission de vapeur d’acide sulfurique.
Le cinabre du fait de la présence de mercure rend ce minerai dangerauex en effet il presente une toxicité indéniable.
Pline l’Ancien considère que cette substance est un poison et déclare aventureux tout ce que l’on rapporte sur son emploi en médecine, il précise que l’on doit éviter qu’il pénètre dans les viscères ou touche une plaie.
Le cinabre a connu une utilisation en tant que colorant en effet il permettait d’obtenir la couleur pourpre, couleur impériale par excellence, le cinabre était très important dans l’Empire byzantin, où il permettait d’authentifier les actes de la chancellerie impériale à l’encre pourpre.
On l’utilisera aussi en médecine pour la syphilis, pour les femmes enceintes par fumigation,aujourd’hui on le trouve en médecine homéopathique.
Au travers des âges le cinabre fut utilises comme drogue par les chinois, par les hindous mais aussi par des Européens célèbre comme Newton.
Le cinabre est connu dès la préhistoire.
Il y a 4500 ans, les Chinois et les Égyptiens connaissaient déjà le mercure et son minerai, le cinabre.
Les chinois utilisait le cinabre il y a 3600 ans comme pigment pour les poteries ou comme encre.
Ils auraient été les premiers, à avoir fabriqué le vermillon, au début de notre ère.
Dans l’Égypte des Ptolémées (IVe ‑ Ier siècles, apparaît la pratique de la crémation.
Sur certains fragments d’os brûlés, on trouve une couleur rouge, le colorant est du cinabre intentionnellement déposé.
Vers 300 av., Théophraste, philosophe et savant grec, évoque les mines de mercure d’Almadén en Espagne.
On utilisait dans l’Antiquité le cinabre comme un pigment qui était généralement réservé à l’élite.
Ainsi, Rome en fait un monopole d’État et une loi en fixe le prix de vente.
Vitruve , au Ier siècle av. J.-C., décrit l’utilisation du cinabre en peinture.
Zosime de Panapolis, savant et alchimiste grec, né en Égypte, aurait, au IIIe siècle de notre ère, mentionné que le cinabre était composé de mercure et de soufre.
L’alchimiste Geber ou Jabir Ibn Hayyan, né en Iran en 721, explique que le mercure et le soufre, peuvent, avec la chaleur se combiner en cinabre.
Au Moyen Âge, en Orient, les documents les plus importants étaient signés avec une encre à base de cinabre (à Byzance, l’empereur seul pouvait l’employer) tandis qu’en Occident (certaines sources évoquent le XIIIe siècle, d’autres le XIIe) certaines enluminures étaient réalisées à l’aide d’une encre à base de cinabre et de sanguine.
Les artistes de l’époque prenaient soin d’isoler cette substance trop réactive aux autres pigments à l’aide de vernis et de la protéger des rayons solaires en posant par dessus des glacis (garance).
Curieusement, différentes recettes médiévales évoquent souvent l’adjonction de cérumen.
Le moine Théophile, au XIIe siècle, explique que le mélange à parts égales de soufre et de mercure était disposé dans un contenant en verre fermé avec de l’argile qui était chauffé jusqu’à la formation du pigment.
Cennino Cennini, vers 1390, dans son Livre de l’art, mentionne également ce pigment.
En 1527, Paracelse prescrit le mercure et son oxyde comme médicament dans des onguents comme remède de la syphilis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s