Just another WordPress.com site

Rochettes Hautes

Nous voici parti aujourd’hui en Ardeche sur le site des Rochettes Hautes afin de trouver une mine de barytine celle-ci étant même signalé sur les cartes au 1/25 000.
Après une localisation un peu difficile du site il faut dire que les chemins vicinaux ne portent aucun nom de site donc il est assez facile de s’égarer.
Nous arrivons finalement au niveau d’une bâtisse avec juste à coté un élevage de volailles.
Nous décidons donc de nous garer un peu avant la maison afin de ne pas bloquer le passage.
Après nous être équipée et muni d’un plan avec la position de la mine nous prenons le chemin qui mène à la maison.
Ensuite nous remontons par les champs afin de longer le bois de châtaignier, nous remontons ainsi jusqu’à la hauteur de la maison.
De là nous descendons dans le bois en faisant attention car l’endroit à servi de décharge comme en témoigne les nombreux restes qui encombre le site.
A ce niveau nous passons d’une zone plane au niveau de la maison pour descendre vers un petit vallon dans le bois en descendant nous remarquons des tas de pierres qui pourraient être les restes d’un bâtiment.
Nous commençons l’exploration du vallon quand nous remarquons au dessus de nous un mur plus imposant que les autres.
Il faut dire que la vallon est une ancienne terre agricole comme en témoigne les anciens murs servant à faire des terrasses.
Pour revenir au mur que nous avions vu après être remonté la long du vallon par ce qui ressemble fort à un ancien lit de ruisseau nous arrivons finalement
Là nous nous rendons compte que le mur est une ruine de maison abandonnée dans le bois.
Nous coupons alors le vallon en direction des champs par lesquelles nous sommes arrivées, nous faisons alors le point.
Nous sommes bien au dessus de la maison qui nous sert de point  de repère cela veut donc dire que nous sommes bien au dessus de la mine aussi.
Par contre nous n’avons vu aucune trace de razzier ou de découverte encore moins d’entrée de mine éboulée, tout semble figée dans le temps les terrasses ne semblent pas remanié par aucun travail minier.
Le seul détail qui peut nous indiquer une présence éventuelle d’un mine c’est une entaille dans le vallon mais celle-ci peut être le fait d’un ruisseau aujourd’hui à sec.
De plus on ne voit aucune trace d’un razzier éventuelle quand à l’exploitation à ciel ouvert il y aurait beaucoup plus de traces que cela est on ne verrait plus de terrasses.
Nous restons sur notre faim nous pensons être effectivement au bonne endroit mais pas de trace de mine, il faut dire que le sol est recouvert d’un épais tapis de feuille de châtaignier rendant les recherches peut facile.
Les seules points sur nous  retiendrons seront des traces de murs en pierres juste à coté de la maison l’entrée de la mine se trouvait peut être là.
Une chose est sure on ne retrouvera rien sur ce site aujourd’hui ni traces d’exploitation ni minerai la nature ayant repris ces droits.
Nous consultons alors nos documents en effet d’après le BRGM il y avait une mine mais aucune indication sur la présence de galeries ou autres ce qui peut vouloir dire que dans les années 1950 la mine n’a pas était retrouvé.
De même en consultant le livret de la carte géologique de St Agreve on parle effectivement d’une exploitation de barytine dans les granites du Velay mais c’est tout.
Voilà pour ce site que nous classons définitivement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s