Just another WordPress.com site

Notre Dame de Myans

Nous voici parti aujourd’hui pour aller visiter la chapelle de Notre Dame de Myans aux portes de la Savoie,
Cette chapelle est liée à l’histoire suite à la catastrophe du Granier le 24 novembre 1248, catastrophe qui marquera durablement la région dans le sens ou la toponymie des villages alentour en sera marqué,
La catastrophe fut certainement du à un violent tremblement de terre ressenti jusqu’en Angleterre et de l’érosion une masse évalué à 500 millions de mètres cubes se détacha du Mont Granier
Prenons par exemple Abîmes connu pour son vin blanc sec, mais le nom du village vient du fait que lors de l’éboulement une telle masse de poussières fut soulevé qu’elle masque pendant très longtemps la lumière du soleil,
Du fait de la surface couverte par l’éboulement environ 32 km2 il y a déplore de nombreuses victimes le nombre de celle-ci varie fortement suivant les estimations faites à l’époque par les chroniqueurs les chiffres les plus haut parlent de plus de 10 000 victimes d’autres parlent de 5000 victimes ce qui est très nettement sur évalué, aujourd’hui nous pouvons estimer le nombre de victimes à environ 900 personnes ce qui pour l’époque est considérable,
De même le lac de St André recouvrait aujourd’hui l’ancien village ou petite ville de St André totalement submerge par l’éboulement, d’après les historiens d’autres paroisses seraient englouties on en dénombre d’après les écrits pas moins de 5,
D’après la tradition l’éboulement se serait arrêtes au pied du sanctuaire ou les moines se seraient rassemblés pour prier ceux-ci auraient alors entendu les démons dirent « nous ne pouvons pas, la noire nous empêche,, »
Ceci reste une légende car le sanctuaire est construit sur la langue extrême de l’éboulement ce qu’on peut remarquer en regardant une carte sur laquelle on peut deviner les contours du glissement de terrain,
En l’an 1458 Jacques de Montmayeur seigneur d’Apremont fonde un couvent de franciscains observantins, ce qui donnera lieu à la construction de l’église haute au dessus de la chapelle primitive qui d’ailleurs à les murs et le plafond entièrement recouvert de fresques représentant les saints bienheureux de Savoie et de Dauphiné l’ensemble des fresques ayant étaient réalisés par le peintre savoyard Leon Raffin en 1936,
La statue de la Vierge Noire était initialement abrite dans la chapelle basse, l’endroit devient alors un lieu de pèlerinage très fréquente,
Le clocher sera restaure en 1850 puis couronné d’une statue monumentale de la Vierge en bronze doré,
Voici la légende de ND de Myans telle que nous la raconte l’historien Fodere en 1619
«Peu d’heures avant la catastrophe, les moines du Prieuré d’Aspremont, au pied du Granier, avaient été chassés de chez eux par le Sire Bonnivar, seigneur de l’endroit, Ne sachant où aller, les pauvres religieux prirent le chemin de Myans et se réfugèrent dans la chapelle…«où ils arrosaient le pavé de chaudes larmes et remplissaient l’air de soupirs, recommandant leur fortune aux mérites de la Vierge Glorieuse, et non sans effets, car le soir du même jour, sur les 8 heures,… le temps serein, calme et la lune bien claire, en un instant,… par le ministère des diables furent causés grêle,. tempêtes et tremblements de terre si étranges que le sommet du rocher de la dite montagne tomba en de prodigieux quartiers… et s’épancha… jusqu’aux talons des pauvres religieux qui étaient en dévotion devant l’image de la Vierge, où le dit abîme s’arrêta tout court sans pouvoir passer plus outre et sans faire de mal aux dits religieux ; lesquels entendaient les derniers démons qui criaient aux premiers : «Passons outre, passons outre ! » ; auxquels ceux-ci répondaient : « nous ne pouvons, car la Brune, c’est-à-dire la noire, nous empêche ! .»
Aujourd’hui les traces sont encore visibles autour du lac de St André avec de nombreux blocs de rochers des étangs profonds au milieu des champs et des vignes,
Vue du clocher avec la vierge dorée

Vue du clocher avec la vierge dorée

Tout d’abord voici l’eglise vu depuis le parking.

Vue de la vierge dorée

Vue de la vierge dorée

Voici maintenant une photo de la vierge dorée.

Vue du porche d'entrée

Vue du porche d'entrée

Voici l’entrée de l’eglise.

Vue de l'interieur

Vue de l'interieur

Une dernière photo de l’interieur.

var nomao_w_title= »Notre Dame de Myans »;
var nomao_w_center_x= »45.5151285165″;
var nomao_w_center_y= »5.98794579506″;
var nomao_w_zoom=17;
var nomao_w_show_zoom=2;
var nomao_w_show_type=1;
var nomao_w_type=4;
var nomao_w_show_overview=1;
var nomao_w_small_icons=1;
var nomao_w_display_lists=1;
var nomao_w_width=478;
var nomao_w_height=717;
var nomao_w_tpl_type=1;
var nomao_w_tpl_color=20;
var nomao_w_color_border= » »;
var nomao_w_color_bg= »000000″;
var nomao_w_color_link= »cccccc »;
var nomao_w_color_text= »cccccc »;
var nomao_w_bee=1;
// –>

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s