Just another WordPress.com site

La galerie Ste Anne de Picardon

Nous voici reparti au niveau de Pierre Chatel afin de chercher la galerie qui alimentait la descenderie.
Après nous être garé au niveau du cimetière de Pierre Chatel nous prenons la direction de la Combe Charbonniere.
Nous arrivons rapidement au niveau de la descenderie qui est etabli sur les restes d’un  razzier.
De là nous reprenons nos recherches en remontant le long du chemin nous apercevons sur notre droite une barrière métallique.
Nous franchissons alors cette barrière pour nous rendre dans le pré qui se trouve juste derrière.
Nous avançons sur ce qui ressemble à une ancienne piste recouverte d’herbes aujourd’hui certes mais on pouvait rouler dessus.
Sur notre gauche nous remarquons des morceaux de pierre taillés rappelant un encadrement de portes ou de fenêtres.
On distingue encore dans les herbes la trace d’un chemin montant au dessus.
Nous le suivons alors et nous remarquons des traces au sol qui pourraient correspondre à un ancien bâtiment.
Il ne reste que des traces aujourd’hui en effet il n’y a plus aucune pierres quasiment rien si ce n’est une empreinte au sol, signe d’une recuperation quasi complete des elements de cette construction.
Nous revenons alors sur nos pas pour reprendre la piste précédente, nous arrivons rapidement sur une zone plane ressemblant tres fortement à un gros razzier le tout entouré de barbelés.
Nous franchissons ceux-ci pour nous aventurer sur le razzier qui est entierement recouvert de vegetation, quand nous tombons sur un petit ruisseau à l’eau totalement rouge signe d’une exhaure de mine.
Nous remontons alors ce ruisseau mais le terrain devient de plus en plus mou, tellement mou que je finis personnellement enfoncé jusqu’a mi cuisse dans la vase.
Apres mettre extirper de mon piege de vase nous reprenons notre exploration pour arriver sur la source de cette eau rouge.
En effet devant nous s’ouvre les restes d’une galerie partiellement noyée d’une hauteur résiduelle d’une vingtaine de centimètres ce qui conjuguée à la présence massive de vase interdit toute approche plus avant et toute exploration.
Voilà nous venons de retrouver la galerie Sainte Anne de la Charbonniere de Picardon, étant donnée mes vêtements trempées nous décidons d’un repli en direction de notre véhicule.

Galerie Ste Anne de Picardon vue generale avec l'exhaure

Vue générale de la galerie avec son exhaure

Vue de la galerie effondrée

Vue dc ce qui reste de la galerie celle-ci est presque totalement obstrué seul subsiste une eaxhaure

Galerie Ste Anne de Picardon echaure

Vue de détails de l’exhaure permettant de voir la couleur rouge de l’eau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s