Just another WordPress.com site

Aubin Un musée en mémoire des gueules noires

Insolite, inédite et émouvante , en trois mots tout est dit sur la visite guidée au cœur de l’univers des mineurs, surnommés ici les «gueules noires», et plus largement sur l’épopée minière et industrielle du Bassin.

Au hasard de la balade agrémentée par Isabelle Usanos, incollable dans son job de guide,

les visiteurs appréhendent la vie et les conditions de travail dans les entrailles de la terre.

A travers une collection extrèmement riche et variée de documunts anciens, pas moins de deux siècles d’exploitation du minerai de charbon, et de fer, se dévoilent au fil des trois niveaux du musée.

Récits de dur labeur, de tragédies saisissantes constellées de nombreuses victimes ou de glorieuses conquêtes sociales acquises à force de courage et de ténacité, tout est relaté avec moult détails et photos de l’époque.

Avec, en guise de dénouement , une plongée dans une galerie de mine reconstituée à l’identique par d’anciens mineurs, « pour vivre, l’espace d’une heure, le temps de la visite, le quotidien de ces travailleurs de la pénombre qui évoluaient à des dizaines de mètres sous la surface de la terre», explique Isabelle.

A l’extrémité de la galerie, la reconstitution, à grands renforts d’effets scéniques et de planchers vibrants, d’une terrible explosion surnommée ici , «le coup de grisou» , rappelle le difficile, et dangereux, métier de mineur de fond.

La Depeche 27/07/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s